• Attentat de Christchurch : « Le concept de “grand remplacement” tend à se banaliser dans une partie de l’opinion pu… https://t.co/80rNrmmSVx      Un récit éclairé et... éclairant pour samedi prochain ! #GiletsJaunesparis https://t.co/HMl50U8PNh      170 États membres des Nations Unies s'engagent à protéger la planète polluée et dégradée en adoptant un plan direct… https://t.co/8NMscSo681      RT @BernardJomier: Et aussitôt mon préfet fait appel de l’annulation par le tribunal du projet #Europacity qui artificialise 300ha de terre…      Un ministre sur cinq est une femme d’après la nouvelle Carte des femmes de l'ONU https://t.co/3asZ1uDJ8B      RT @spl_ParisMGP: "Entretien avec Diane Berg architecte-illustratrice. Elle signe pour le compte de P&Ma, une image dense et inventive du f…      Le vrai scandale est d'accaparer l'espace public à des fins mercantiles sans aucune contribution à la collectivité.… https://t.co/Mb37nXEya7      L’homme qui vient d’être condamné par la justice française pour non-dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs… https://t.co/cYjiiyraC7      Les 66 propositions du « pacte pour le pouvoir de vivre » — via @lemondefr https://t.co/dDQcpJOlKF      Nicolas Hulot et Laurent Berger : « 66 propositions pour un pacte social et écologique » — via ⁦@lemondefr⁩ https://t.co/kKUBSDfGLn      

24 Nov 2016

Le congé d’engagement : un nouveau droit pour les bénévoles

Le projet de loi Egalité et citoyenneté réaffirme la nécessité de renforcer la culture de l’engagement citoyen.

A travers la création du congé d’engagement, il vous sera désormais possible, en tant que dirigeant associatif bénévole, de bénéficier d’un congé annuel de six jours prenables par demi-journées. Des négociations au sein de chaque entreprise en détermineront les conditions de rémunérations.

Ouvert à tout salarié ou fonctionnaire membre du conseil d’administration, de la direction ou de l’encadrement d’une association reconnue d’intérêt général, ce congé pourra ainsi vous être accordé pour participer à des activités de direction au sein de la structure associative dont vous faites partie ou encore pour effectuer une formation.

 Ce droit a également été élargi aux responsables de mutuelles ainsi qu’aux membres des conseils citoyens dans la dernière version du texte de loi.

 L’instauration de ce congé vise un objectif clairement défini et défendu par le gouvernement : inciter tous les citoyens à s’investir au travers d’un engagement républicain.

 Il s’agit en effet d’un progrès social indéniable qui illustre une vision nouvelle de notre société. Celle-ci ne se réduit pas à une somme d’individus uniquement régis par des liens économiques. Les mouvements collectifs existent, les associations sont le cœur battant de notre société. Le bénévolat, l’engagement, le don de soi aux autres sont des comportements vertueux que nous devons respecter et encourager.