• RT @laurossignol: Sans polémiques et sans nier que le système peut être amélioré, je ne comprends pas la différence entre ce que vient d’a…      Une conférence de presse ? Depuis près d’1h Emmanuel Macron fait les questions et les réponses tout seul... #conferencedepresse #Macron      François et Penelope Fillon renvoyés devant le tribunal correctionnel https://t.co/n2IeMaNZiQ via @lemondefr      RT @askolovitchC: En 2001, quand le passé trotskiste (et donc les mensonges flagrants) de Lionel Jospin fut révélé par des journalistes, do…      Une révolution alimentaire mondiale pour sauver la planète ? via @Sciences_Avenir https://t.co/lG0PvMQgdV      RT @NamiasRobert: Abject.Les mots manquent devant un tel déferlement d’ignominie. L’air de Paris pue la haine. https://t.co/Mk0tBbVv2z      @Qofficiel @salhiabrakhlia https://t.co/aLNGGV2R61      RT @jjbertolus: "La libéralisation de l’économie a pénétré le système. Quand vous apprenez aux élèves que la seule chose qui vaille, c’est…      A #Paris seulement 12% des militants socialistes encore inscrits ont participé au vote interne de désignation des… https://t.co/KKz5qD0Irk      Une perte de plus pour le #PS ! https://t.co/PXUpCT6I7g      

20 Oct 2016

Tramway : l’art dans la rue 

La Mairie de Paris poursuit l’installation d’œuvres d’art pour l’extension du tramway. Dès sa création, Bertrand Delanoë a voulu que l’art contemporain puisse accompagner le parcours du T3 sur les Maréchaux. C’est ainsi que les voyageurs comme les riverains peuvent contempler  des réalisations d’artistes inspirés par les lieux de la périphérie parisienne. Pour ce nouveau tronçon de la Porte de La Chapelle à la Porte d’Asnières, Anne Hidalgo a souhaité impliquer les riverains dans la conception même des œuvres par un travail avec les artistes. C’est ainsi que la Mairie de Paris et la fondation de France ont construit un partenariat autour de l’action des Nouveaux commanditaires sous la direction artistique d’Anastasia Makridou-Bretonneau. Cinq sites ont été retenus dont trois se trouvent dans ma circonscription : porte de Saint-Ouen (aux abords de l’hôpital Bichat), porte Pouchet et le tunnel Berthier.

Les habitants volontaires ont constitué les différents groupes de commanditaires. Avec la directrice artistique et l’association Contexts qui l’accompagne, ils ont établi des cahiers des charges très précis de leurs attentes. Les artistes retenus et leurs projets* ont séduit l’ensemble des commanditaires sur chacun des sites concernés. Les œuvres à venir sont toutes différentes mais rythment avec cohérence et harmonie le parcours du tramway. L’implication des habitants et la justesse des propositions artistiques ont permis un exemple de démarche citoyenne et participative réussie.

Désormais chaque œuvre à venir est soumise à une étude de faisabilité pour permettre leur réalisation. Et je me réjouis du travail conjoint réalisé ces derniers mois entre les habitants et les artistes.

A plusieurs reprises j’ai encouragé cette démarche artistique qui permet aux habitants de s’approprier l’espace public. Je regrette que la maire du 17e n’ait pas fait preuve d’autant d’enthousiasme puisqu’elle a refusé de voter ce projet au Conseil d’arrondissement comme au Conseil de Paris en novembre 2014 où j’ai tenu à m’exprimer sur ce sujet (vous pouvez retrouver la teneur des débats en cliquant ici ). L’art doit sortir des musées pour investir des espaces jusque-là oubliés. Les habitants des portes de Paris ont le droit d’embellir leur ville, de prendre part aux démarches artistiques innovantes et de bénéficier d’œuvre d’art en bas de chez eux.  Aussi, j’invite tous les sceptiques à emprunter le T3 pour admirer les œuvres déjà existantes. Pour se faire une idée…

 Respectivement et de gauche à droite, les oeuvres d’Odile Decq sous le tunnel Berthier, de Bruno Peinado porte Saint-Ouen, et Pierre Malphette porte Pouchet.

capture-decran-2016-10-20-a-16-20-33capture-decran-2016-10-20-a-16-21-25capture-decran-2016-10-20-a-16-19-05