• RT @lemondefr: Le rapporteur public du Conseil d’Etat s’apprête à proposer une « astreinte de 10 millions d’euros par semestre » à l’encont…      La loi de Pékin taille en pièces le principe « Un pays, deux systèmes » instauré depuis la rétrocession de Hong Kon… https://t.co/HskgKHAH6k      La justice taille un costard à Fillon https://t.co/94T4I3wH9a via @Lesjoursfr      RT @EtienneBaldit: Municipales : la croissance verte https://t.co/bbKX0LuI4V via @libe      @rglucks1 Une vague a submergé... on se calme cher @rglucks1 avec une abstention à 60% comment se réjouir ?      RT @LucieSoullier: Moissac, ville de Justes, passe également à l’extrême droite ce soir. #Municipales2020 (Pour rappel : https://t.co/dTByP…      « le sentiment amer d’un détournement de la démocratie représentative. » Patrick Roger voit juste @lemondefrhttps://t.co/NBLyTtsV6V      RT @CarolineFourest: Quand Europol s’inquiète des "Incels", du terrorisme d’extrême droite et des anti-féministes https://t.co/tgAzlsuNmm      RT @libe: Covid-19 : la situation est-elle sous contrôle ? 8 semaines après le déconfinement, l’amélioration de la situation sanitaire fran…      RT @PJanuel: Parce que beaucoup ont commenté les propos d'Eliane Houlette sans les avoir écoutés, Dalloz a retranscrit l'intégralité de son…      

9 Mai 2016

Oui au débat parlementaire, non au 49-3

 

Alors que les débats sur la loi Travail ont commencé, j’ai ouvertement dit dans la presse mon opposition à l’usage de l’article 49-3 de la Constitution. Nous devons continuer ensemble à travailler à l’amélioration de ce projet de loi et chacun doit être prêt à discuter. Les membres de l’exécutif comme les parlementaires. Avec un débat, nous faisons notre travail d’explication et de conviction. Avec un 49-3, nous serions inaudibles sur un sujet aussi prioritaire. Ce procédé serait vu comme une position autoritaire, un coup de force de la part du gouvernement. Je ne veux pas qu’on escamote des débats de fond, au profit de querelles partisanes. La gauche doit tout faire pour se rassembler et la menace du 49-3 n’est pas la meilleure façon de mobiliser.

Je crois au respect du temps parlementaire et au débat de fond qui sont les garants d’une loi légitime.

Vous pouvez lire mon interview dans son intégralité,  cliquez ici.