• De mal en pis #Trump https://t.co/uNx3BX3s9E      RT @agranc: 1) Ces dessins sont hallucinants 2) Ces questions sont hallucinantes https://t.co/wIc1fzySM1      « Chez Emmanuel Macron, le critère de toute chose c’est lui-même. » J’aime toujours autant Lionel Jospin @LCI @24hPujadas      Les commanditaires, si loin de Paris https://t.co/09VTqOwxXq via @Lesjoursfr      RT @COMJUS_ASSAS: La Défenseure des droits, Claire Hédon, s’inquiète d’une prolongation de l’état d’urgence sanitaire. ⁦@lemondefr⁩ #DDD ht…      Témoignages bouleversants des survivants pris en otage dans l’Hyper Cacher. « La volonté de vivre face à la fureur… https://t.co/CheVKLe5p7      « Ensemble, défendons la liberté : lettre ouverte à nos concitoyens » — via ⁦@LaMatinale_M⁩… https://t.co/Ss4Z8OiNxY      A Madrid, «on nous confine parce qu’on est pauvres». 37 zones de la capitale espagnole sont reconfinées aujourd’hui… https://t.co/6YOWegvGsZ      40 ans de blocages, c’est hallucinant 🍃 https://t.co/dUU2L9hi9G      RT @catherinegaste: La loi autorise la privatisation de kilomètres de nationales. Un décret, publié au « Journal officiel» ni vu ni connu a…      

4 Déc 2015

La Ville de Paris et la Préfecture de Police sécurisent les bureaux de vote

A la suite des attentats du 13 novembre, et dans le cadre de l’état d’urgence, la Ville de Paris et la Préfecture de Police ont élaboré un dispositif spécifique pour garantir la sécurité des bureaux de vote où se tiendra dimanche le scrutin des élections régionales.

La Ville de Paris et la Préfecture de Police ont renforcé les dispositifs de sécurité et de prévention dans les lieux et l’espace publics depuis les attentats du 13 novembre.

Sur décision du ministre de l’Intérieur, d’importants renforts policiers et militaires ont ainsi été déployés , permettant une vigilance et une réactivité accrues en cas d’incident. Une attention particulière a notamment été portée aux crèches et aux établissements scolaires, en réponse aux attentes formulées par les parents.

Il en sera de même, ce dimanche et le dimanche 13 décembre à l’occasion du premier et du deuxième tour des élections régionales, en ce qui concerne les bureaux de vote. La Ville de Paris et la Préfecture de Police ont ainsi travaillé à l’élaboration d’un dispositif spécifique.

La Ville de Paris multipliera par quatre les effectifs sur le terrain par rapport à d’ordinaire : en complément des agents de la Direction de la Prévention et de la Protection, 125 agents privés seront mobilisés. La Direction de la Démocratie, des Citoyens et des Territoires consacrera près de 100.000€ aux mesures de sécurisation.

De son côté, le Préfet de police, en lien avec le Gouverneur militaire de Paris, mobilisera les forces de police et les forces armées. Les bureaux de vote seront intégrés dans les points de passage des patrouilles dynamiques veillant quotidiennement à la sécurité publique, sous la coordination des commissaires et des deux colonels référents de l’Etat Major.

En outre une trentaine de patrouilles de la Préfecture de Police sera spécialement dédiée à la sécurité des bureaux de vote. Des prises de contact systématiques seront effectuées.

Ces mesures visent à garantir la sécurité des citoyens et permettront ainsi au scrutin de se dérouler dans les meilleures conditions.