12 Nov 2015

Les retraités modestes ne paieront pas d’impôts

La majorité tient sa parole…. Nous effaçons l’injustice que la droite avait instaurée avec la supression de la ½ part des veufs.

Les retraités modestes, qui étaient jusqu’à présent exonérés de prélèvements, n’auront pas à payer d’impôts locaux ni cette année ni dans les deux années à venir. Les personnes handicapées qui sont dans la même situation bénéficieront également de la mesure. Autre acquis : le nouveau dispositif va permettre une entrée beaucoup moins brutale dans l’impôt pour ceux qui ne remplissent plus les conditions d’exonération.

C’est une question de justice : les plus fragiles doivent être les mieux protégés. C’est une question de cohérence : ils sont les premiers concernés par la politique de baisse d’impôts que nous menons.

En alertant le gouvernement et en travaillant avec lui à cette solution pérenne, les députés socialistes ont pleinement assumé leur responsabilité de contrôle des engagements pris.  Grâce aux mesures que nous avons votées l’année dernière et cette année, 12 millions de Français vont bénéficier d’une diminution d’impôt allant de 500 à 1000 euros. Et aucun ménage, dont les revenus sont stables, ne verra son imposition augmentée.

C’est la première fois depuis dix ans que les classes populaires et les classes moyennes sont les bénéficiaires de ce rééquilibrage des prélèvements.

J’avais pris position sur le sujet en écrivant à Manuel Valls.