• De la confiance à la défiance. La France et les vaccins, une histoire qui pique. Via @Lesjoursfr #vaccinationhttps://t.co/ZIiDhciKBK      RT @lobs: « Sofagate » : ces fois où le président de la Commission avait bien le droit à un fauteuil https://t.co/CbkgSNyJ1t https://t.co/Z…      RT @OlivierFalorni: Heureux et fier d’avoir défendu en conférence de presse la #pplfindevie avec des collègues de TOUS les groupes parlemen…      Des voitures thermiques aux vélos à assistance électrique : les bouleversements qui attendent les villes françaises… https://t.co/8eYdaGv5oi      Excellent doc de @marieportolano à voir et à écouter. Grâce à ces témoignages si justes, le harcèlement au quotidie… https://t.co/tPGQOlTmNR      Un porte-conteneurs géant embourbé dans les sables du canal de Suez bloque 12 % du commerce mondial. Via… https://t.co/eGSrWJ49Xz      RT @pthibaut: c'est maintenant officiel. L'autorité sanitaire @rki_de vient de placer (c'était attendu) l'ensemble de la France (outre-mer…      RT @benvtk: A.Navalny, qui se plaint de douleurs et peut à peine tenir assis, a reçu un 1er avertissement en prison, pr s'ê levé 10 min ava…      « L’an dernier, à l’issue d’une enquête interne, France Télévisions a sanctionné plusieurs piliers du service des s… https://t.co/iFUk50xeZ6      Au moins 35 « vaccinodromes » vont être ouverts en France, dans l’espoir de vacciner 30 millions de personnes d’ici… https://t.co/aWoqwCLXoD      

22 Oct 2015

Ballade dans l’éco-quartier des Batignolles

Illustration2Choisissez l’une des nombreuses entrées du parc Martin Luther-King, avant de vous engager dans les allées bordées de végétation. Vous êtes désormais au cœur de l’éco-quartier Clichy-Batignolles, le nouveau poumon vert du nord-ouest parisien.

Plus de 500 espèces végétales cohabitent grâce à la magie de Jacqueline Osty et fonctionnent dans un véritable respect de la biodiversité. Le parc Martin Luther-King répond d’ailleurs, depuis cette année, à l’appellation Eco-jardin, obtenue grâce à sa bonne conduite écologique et à la belle persévérance des jardiniers de la Ville de Paris.

L’ingénieux système d’eau participe à cette labellisation ; Grâce à la récupération des eaux de pluie, le jardin couvre ses propres besoins à hauteur de 40%. Plusieurs bassins, de grands espaces plantés d’arbres et d’autres étendues d’herbe. La verdure ne se limite pas à l’enceinte du parc, elle s’immisce jusque dans les îlots d’habitation. Ainsi, les grappes d’immeubles encadrent-elles le grand espace vert central. Ces immeubles ont été construits selon des règles très strictes : le respect, non seulement des mesures prises lors du Grenelle de l’environnement, mais aussi les engagements du Plan climat parisien voté en 2007.

Chaque construction est donc soumise à un encadrement de sa consommation d’énergie.  Chaque immeuble fournit davantage d’énergie qu’il en consomme. Ainsi, les bâtiments sont-ils chauffés en très grande partie grâce à la géothermie rendue possible par la présence d’une nappe d’eau chaude souterraine.

Vous vous trouvez donc à présent dans un immeuble chauffé, qui a vue sur le parc et qui respecte l’environnement grâce à un fonctionnement peu énergivore. Vous pourriez vous arrêter là, mais en faisant un tour au rez-de-chaussée, vous trouverez des bornes pour la collecte pneumatique des déchets. Le dispositif est en fonctionnement dans tous les immeubles livrés et habités du côté de l’avenue de Clichy, et permet de réduire considérablement le balai des camions bennes.

Ces déchets sont aspirés plusieurs fois par jour, et se retrouvent au nord de l’éco-quartier, entre le périphérique et les voies ferrées, boulevard Douaumont, dans le centre de collecte des déchets. Ils sont alors triés et redistribués vers d’autres lieux de tri, majoritairement par train. Une fois encore, l’éco-quartier Clichy-Batignolles poursuit son engagement en matière de lutte contre la pollution.

Moins de camions, moins de pollution, moins de bruit aussi. Les différents bâtiments de cette zone d’activité ont été pensés pour ne pas répercuter le bruit du périphérique et assurer un confort de vie aux riverains.

Le Palais de justice lui-même se plie au cahier des charges énergétique. Il devient une nouvelle référence de consommation d’énergie pour un immeuble de grande hauteur.

Ces réalisations sont toutes soucieuses du respect de l’environnement et du bien-être des habitants. Votre parcours s’arrête pour l’instant ici, mais à terme, l’éco-quartier Clichy-Batignolles accueillera 7 500 habitants et comptera 3400 logements. Déjà certains ont pris leurs marques et permettent à ce beau projet visionnaire de s’incarner et de prendre vie. Penser la ville plus écologique c’est aussi oser la mixité sociale et permettre de la faire exister. C’est tout le défi que s’apprête à relever ce nouveau quartier.