• RT @pierre_alonso: «La liberté de publier est en danger. Il faut absolument continuer à publier du secret défense» Excellente interview de…      RT @MarianneleMag: Affaire Steve et rapport de l'IGPN : "Tout professionnel comprend que l'intervention policière est en soit une erreur, q…      https://t.co/GX5NTVAZUe      Très drôle : A la buvette de l’Assemblée, les pratiques changent de moins en moins entre “ancien” et “nouveau” mond… https://t.co/BIbV22ds6M      Mobilisation écologique des grands groupes : Vieux pots et meilleures soupes ? https://t.co/FfgK12a6yO      RT @ONUinfo: Plus de 100 personnes sont portées disparues au large de la #Libye🇱🇾 après le naufrage de leur bateau. Il s'agit de « la pire…      Véhicule électrique : coup de frein sur la prime à la conversion https://t.co/Eh2RYjSlcc via @VRTmag      RT @lemonde_planete: La quasi-totalité de la planète vit sa période la plus chaude depuis deux millénaires https://t.co/I2bgMilt0y      Terrifiant... #Trump : l’Amérique blanche comme stratégie électorale — via @LaMatinale_M https://t.co/1sBf3LOoVb      Mon interview dans @LeParisien_75 « On ne pourra pas faire l’économie d’un débat sur les deux-roues » #Paris https://t.co/27Jc0p8vym      

4 Sep 2015

Le chômage baisse plus vite à Paris : un signe de la vitalité de l’économie locale

En cette rentrée, une bonne nouvelle pour les Parisiens que vous pouvez retrouver dans le communiqué de presse de la mairie de Paris en cliquant ici ou lire ci-dessous.

Le chômage baisse plus vite à Paris : un signe de la vitalité de l’économie locale

Les derniers chiffres du chômage démontrent une fois encore la bonne santé économique de Paris, qui voit baisser de 1,1% son nombre de demandeurs d’emploi en juillet, bien au-delà de la moyenne nationale.

Les statistiques du chômage, dévoilées mercredi par la Dares, démontrent que le nombre de demandeurs d’emploi a une nouvelle fois baissé à Paris en juillet, à hauteur de 1,1%. Une baisse plus rapide que la moyenne nationale (-0,1%).

« Cette deuxième baisse consécutive est un signal encourageant. Après avoir mieux résisté à la crise que le reste de la France, le territoire parisien est aussi celui où les signes de la reprise sont les plus importants », analyse Anne Hidalgo, Maire de Paris.

Cette situation s’explique d’abord par les engagements forts de l’Exécutif parisien en faveur de l’investissement et des filières d’avenir. En décembre dernier, Anne Hidalgo avait dévoilé un programme d’investissement de la mandature de 10 milliards d’euros. Fléché en priorité vers le logement, les transports, la transition écologique, la ville intelligente et les équipements de proximité, il fût un signal fort adressé aux investisseurs.

Un premier volet de ce plan a été mis en œuvre dans le budget 2015, contribuant à créer un choc dans l’économie, en faveur de la croissance et de la création d’emplois. Depuis le début de la mandature, l’Exécutif parisien a également poursuivi le développement de son réseau d’incubateurs, qui héberge et accompagne des centaines de startups.

En complément de ce soutien accru à l’activité et à l’innovation, la Ville de Paris a renforcé ses aides aux personnes en recherche d’emploi : pacte contre la grande exclusion en février, accord de partenariat avec Pôle emploi en mars, augmentation du nombre de contrats d’avenir en avril ou encore dispositifs « 1.000 parrains pour 1.000 emplois en mai ».

« Cette politique équilibrée, aux côtés des entreprises et aux côtés des ménages les plus modestes, démontre sa pertinence. Nous poursuivrons nos efforts en ce sens tout au long de la mandature, pour que Paris continue d’être une ville dynamique et attractive », souligne la Maire de Paris.