16 Fév 2015

Des événements tragiques au travail en circonscription en passant par le Conseil de Paris et l’Assemblée nationale, l’année 2015 démarre tout azimut

Capture d’écran 2015-02-16 à 18.08.02Le contact avec mes concitoyens reste le principal moteur de ma détermination à poursuivre les projets et tenir mes engagements. Voici quelques illustrations du travail mené depuis un mois et demi.

Le mois de janvier a commencé dans le sang, marquant ainsi d’une trace indélébile l’année 2015. L’amplitude de la réaction fut à la hauteur du drame subi et le besoin d’en parler, de comprendre, d’être ensemble, s’est exprimé dans tout le pays et bien au-delà. A l’Assemblée nationale, à la Mairie de Paris, à la Préfecture de Police les hommages se sont succédé dans l’unité, la dignité et le respect . De très grands moments d’émotion vécus aussi comme l’immense rassemblement pour la marche républicaine le 11 janvier et la cérémonie de naturalisation de Lassana Bathily au Ministère de l’Intérieur le 20 janvier.

Dans ma circonscription, la saison des vœux et des galettes propice aux rencontres a, dans ce contexte, pris une dimension particulière. Que ce soit dans les maisons des associations, les repas des commerçants, les réunions des amicales de locataires ou bien les Mairies d’arrondissement, la dimension festive a laissé place à la gravité, à la réflexion. Le trait d’union : nos valeurs républicaines à défendre, à redécouvrir, à revisiter.

L’Ecole se retrouve une fois encore mise sous les feux des projecteurs, quelquefois dans la confusion, souvent dans la passion, toujours dans l’attachement et la construction. C’est pour fêter le maintien en réseau prioritaire que l’élémentaire Pouchet et la maternelle Fleurs nous ont réunis de manière conviviale le 23 janvier. L’occasion d’échanges fructueux avec les enseignants et les parents d’élèves.

Les thèmes de la protection et de la prévention ont été aussi au cœur des discussions lors de la rencontre avec l’adjointe à la Maire de Paris, Colombe Brossel, et les associations du quartier en politique de la ville chargées de ces questions. J’ai également rencontré des chefs d’établissements scolaires (collèges et écoles) pour parler projets de médiations enfants-parents, et des associations de jeunesse pour porter des actions liées à l’éducation et au civisme. La Ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, est venue au collège Ronsard du 17e pour présenter le plan anti-harcèlement sur internet avec l’association e-Enfance.

Le travail en circonscription est souvent l’occasion de préparer les projets de loi au plus près des citoyens. Au début du mois de janvier, j’ai reçu à ma permanence des commerçants ainsi que des notaires au sujet du projet de loi Macron, puis l’association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) ainsi que des aides-soignants au sujet de la proposition de loi sur la fin de vie.

Ma contribution à l’élaboration en cours du contrat de ville (entre Paris et la Région) est inspirée par les acteurs locaux des quartiers en politique de la ville et c’est ainsi que j’ai rencontré des associations et des compagnies de théâtres qui mènent des actions avec et auprès des jeunes habitants. Objectif : les développer plus largement et les pérenniser.

A ma demande, une réunion attendue entre l’état major de Paris-Habitat et les locataires du boulevard du Bois le Prêtre s’est tenue sur la suite des travaux de réhabilitation de la tour. Des engagements précis du bailleur ont été pris. A suivre donc…

Le mois de janvier et début février ont aussi été riches en réunions de travail sur les projets et les chantiers en cours et ceux à venir concernant le 17e et le 18e arrondissements ;

– avec la Préfecture de Police pour le futur Palais de Justice et son parvis, afin de déterminer les circulations,

– avec tous les maîtres d’ouvrage pour la coordination des chantiers et des travaux de la Porte de Clichy. A la suite des nuisances sonores nocturnes subies par les riverains de la rue André Suarès, des protocoles de tenues de chantiers sont réalisés,

– avec le Maire et les deux autres députés du 18e pour faire, entre autres, le point sur les travaux de la Porte Montmartre et le devenir de l’hôpital Bichat,

– avec l’adjoint à la Maire de Paris chargé de la Santé, Bernard Jomier, sur le projet Hôpital du Nord et maison de santé,

– avec l’adjointe à la Maire de Paris chargée des commerces et de l’artisanat, Olivia Polski, sur notamment le projet de charte des commerçants de l’avenue de Clichy,

– avec l’adjoint à la Maire de Paris chargé des Sports et du Tourisme, Jean-François Martins, sur les créneaux horaires des stades et le projet de piscine,

– avec le délégué Politique de la Ville sur les deux quartiers concernés, Porte Pouchet et Porte Montmartre.

Le Conseil d’arrondissement et le Conseil de Paris ont donné lieu une fois encore à une passe d’armes sur le logement. La modification du plan local de l’habitat de Paris, rendue possible grâce aux dernières lois sur le logement et l’urbanisme, permet entre autres de construire du logement intermédiaire pour les classes moyennes. Là où nous attendions un vote positif de la droite, il n’y a eu que prise de position contre le logement social ! C’est une fâcheuse habitude que nous avons trop connue pendant plus de dix ans au plan national et on en mesure le résultat aujourd’hui.