• RT @pierre_alonso: «La liberté de publier est en danger. Il faut absolument continuer à publier du secret défense» Excellente interview de…      RT @MarianneleMag: Affaire Steve et rapport de l'IGPN : "Tout professionnel comprend que l'intervention policière est en soit une erreur, q…      https://t.co/GX5NTVAZUe      Très drôle : A la buvette de l’Assemblée, les pratiques changent de moins en moins entre “ancien” et “nouveau” mond… https://t.co/BIbV22ds6M      Mobilisation écologique des grands groupes : Vieux pots et meilleures soupes ? https://t.co/FfgK12a6yO      RT @ONUinfo: Plus de 100 personnes sont portées disparues au large de la #Libye🇱🇾 après le naufrage de leur bateau. Il s'agit de « la pire…      Véhicule électrique : coup de frein sur la prime à la conversion https://t.co/Eh2RYjSlcc via @VRTmag      RT @lemonde_planete: La quasi-totalité de la planète vit sa période la plus chaude depuis deux millénaires https://t.co/I2bgMilt0y      Terrifiant... #Trump : l’Amérique blanche comme stratégie électorale — via @LaMatinale_M https://t.co/1sBf3LOoVb      Mon interview dans @LeParisien_75 « On ne pourra pas faire l’économie d’un débat sur les deux-roues » #Paris https://t.co/27Jc0p8vym      

31 Oct 2014

Simplification : du concret dès le 12 novembre

simplificationUne seconde vague de mesures visant à simplifier la vie des entreprises et de ceux qui y travaillent a été présentée au conseil des ministres du 29 octobre.

– dans le domaine de la construction (étude d’impact unique, allègement des procédures d’enquête)

– dans l’embauche (conditions d’emploi des apprentis, meilleur ciblage de la visite médicale)

– dans la vie quotidienne (déclaration fiscale simplifiée, dématérialisation des formulaires, clarification de l’assiette du crédit d’impôt recherche, simplification de la feuille de paie)

Parmi la première vague de mesures lancée en avril dernier et en cours de mise en œuvre, figurait par exemple le principe du silence de l’administration vaut accord : à partir du 12 novembre, l’absence de réponse de l’administration à un particulier ou une entreprise dans le cadre de 1 900 procédures comme l’immatriculation au répertoire des métiers, l’inscription à l’université, la validation des acquis de l’expérience ou la dérogation à la carte scolaire sera créatrice de droits.

L’ensemble de ces mesures allégera et facilitera la vie quotidienne de beaucoup d’entre nous. Cela permettra aussi à l’Etat d’économiser 11 milliards € d’ici 2016 pour mieux investir ailleurs.