• Généreuse, joyeuse, engagée, militante, socialiste, humble, et si vraie ! Une grande dame 🖤 https://t.co/u78m7f211a      #Pollution #Paris https://t.co/dQ42cOwpfw      RT @fabricearfi: Privilège de la délinquance en col blanc. Même condamné, vous obtenez le soutien du ministre de l'Intérieur — censément pa…      RT @christopheconte: En ce qui me concerne ce sera toujours tout sauf Le Pen. Bonne nuit.      RT @edwyplenel: Affaire «Bismuth»: l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy condamné à trois ans de prison dont un ferme pour co…      @heladaboussi @BenjMathieu Notre arrondissement de ❤️ !      RT @libe: INFO LIBÉ – 🔴 La justice saisie pour fraude au chômage partiel chez Hop, la filiale d'Air France ⤵️ https://t.co/a1ApnW0oBx      RT @lemondefr: Airbnb résiste à la débâcle du secteur touristique : l'entreprise a la conviction que son offre est mieux adaptée que les hô…      RT @ONUinfo: Nous avons assisté sous le prétexte de la pandémie à une prolifération de mesures de sécurité & d’urgence autoritaires visant…      RT @Ccesoir: Race : "On s’est quand même battus pendant des générations pour arrêter d’utiliser ce mot." @CarolineFourest dans #CCeSoir htt…      

20 Oct 2014

Renforcement de l’offre de soins pour Paris

Anne Hidalgo propose au Conseil de Paris un plan ambitieux de renforcement de l’offre de soins pour garantir le même accès à la santé pour tous les Parisiens.

La situation parisienne témoigne d’un bon état de santé général de sa population, l’espérance de vie étant supérieure à la moyenne nationale. Cependant, le contexte parisien est marqué par des disparités d’accès à la santé, liées au lieu de résidence et au niveau de vie des habitants. Ces facteurs engendrent une exposition inégale aux risques, aux infections et aux maladies chroniques. La priorité de la Mairie de Paris en matière de santé est donc de mettre fin à ces inégalités sociales et territoriales de santé. Cet objectif se déclinera à travers plusieurs axes tout au long de la mandature.

  • Augmenter l’offre de soins en secteur 1

La baisse régulière du nombre de professionnels de santé exerçant en secteur 1, qui correspond au tarif servant de base au remboursement de la caisse d’assurance maladie, est plus que préoccupante. L’enjeu est donc de rétablir une offre de soins adaptée à la densité et au profil de la population parisienne. A cette occasion, les mairies d’arrondissement seront mobilisées pour cerner les zones déficitaires et trouver les lieux les mieux adaptés pour les nouvelles implantations.

Dans le 17ème, nous avons proposé dans le cadre de la campagne municipale, un renforcement de l’offre d’équipements publics de santé pour une médecine de secteur 1 avec l’installation de professionnels de santé comme dans la « maison de santé » créée au cœur de l’éco-quartier Clichy Batignolles.

Mais nous craignions que cela ne soit pas la politique de l’équipe municipale du 17ème qui n’a aucune proposition en la matière et préfère le « laisser faire ».

  • Renforcer l’offre existante en centres de santé

Les centres de santés sont des équipements essentiels pour l’accès aux soins des publics les plus vulnérables. Les services de la Mairie de Paris accompagneront dès cet automne les projets d’ouverture par un soutien financier et une aide à l’identification des locaux. L’information autour de ces futurs centres sera améliorée avec un dispositif de géolocalisation et plus de contenus sur le site internet de la Ville

  • Accompagner des projets de Maisons de Santé Pluriprofessionnelles (MSP)

Ces maisons de santé sont constituées entre professionnels médicaux, auxiliaires médicaux ou pharmaciens. Dans la continuité de ce qui avait été initié sous la mandature précédente, le développement des MSP à Paris continue avec les mêmes exigences que pour les centres de santé. Pour répondre à l’accroissement de population parisienne, des espaces ont été réservées au sein de grands programmes immobiliers comme par exemple le futur quartier Clichy-Batignolles.

  • Soutenir l’installation de professionnels de santé dans des cabinets regroupés

Dans un contexte de déficit de nouvelles installations de médecins à Paris, la Mairie de Paris propose de soutenir prioritairement des projets de cabinets pluridisciplinaires regroupant des médecins, des infirmiers, des pharmacies, des kinésithérapeutes ou encore des orthophonistes.