14 Oct 2014

Transition énergétique : la France montre la voie

Après 46 heures de débat dans l’hémicycle pour étudier plus de 2 400 amendements, le vote du projet de loi pour la transition énergétique signe la fin d’un véritable marathon.

Ce travail de fond, l’Assemblée l’avait d’ailleurs commencé il y a plusieurs mois puisque tous les acteurs de l’énergie et de l’écologie ont été auditionnés par les députés et la Commission spéciale s’est réunie plus de 45 heures pour améliorer le texte du gouvernement.

Finalement, cette majorité de gauche a adopté un grand texte de loi qui permet de réconcilier la croissance, l’écologie et le social.

Pour atteindre des objectifs ambitieux, mais qui peuvent paraître lointains comme la division par deux de notre consommation d’énergie d’ici 2050, nous apportons des réponses concrètes qui concernent chaque Français. Par exemple, un chèque énergie est mis en place pour faire baisser la facture de gaz et d’électricité des familles populaires et les aider à isoler leur logement. Tous les ménages pourront également bénéficier d’un allègement fiscal de 30% du montant des travaux de rénovation énergétique de leur habitation.

Cette activité nouvelle va entraîner des dizaines de milliers d’emplois, que ce soit dans le bâtiment, les transports ou le recyclage. L’écologie n’est pas qu’un coût, c’est surtout un puissant levier pour une croissance verte qui permettra de sortir notre pays de la crise tout en améliorant nos conditions de vie, en diminuant la pollution et en préservant le climat.

La diminution de 40% des émissions de gaz à effet de serre passera ainsi par le développement de véhicules propres. Les bornes électriques seront donc massivement installées sur tout le territoire et le remplacement d’une voiture à essence par une voiture propre sera facilité par un bonus.

L’engagement de campagne de François Hollande est également tenu avec l’objectif de ramener la part du nucléaire de 75% à 50% d’ici 2025. Cette loi favorise le développement des énergies renouvelables en soutenant financièrement aussi bien les entreprises et les collectivités locales qui investissent dans leur développement.

A un an de la conférence climat qui se tiendra à Paris, la France montre la voie à suivre avec ce texte qui la dote de l’une des législations les plus ambitieuses d’Europe en la matière, favorisant aussi bien le pouvoir d’achat des ménages que le développement économique.