4 Juil 2013

LE PERIPHERIQUE BAISSE D’UN TON DANS LE 17E

En juin 2012, alors en charge des transports, de la voirie et de l’espace public auprès du Maire de Paris, j’ai lancé l’expérimentation d’un nouveau revêtement pour réduire le bruit de la circulation sur le périphérique. J’avais souhaité, si la mesure s’avérait efficace, qu’elle puisse être étendue à d’autres arrondissements et plus particulièrement au 17è, là où se concentrent de nombreux habitants.

Après un an d’expérimentation conduite près de la Porte de Vincennes, les résultats communiqués ce matin par mon successeur à l’Hôtel de Ville, Julien Bargeton, sont positifs. Les mesures relevées par Bruitparif montrent que ce nouveau type de revêtement permet de faire baisser le bruit du trafic routier de sept décibels. Cette diminution est concrètement ressentie par les riverains, ce qui est bien entendu l’objectif de cette mesure.

A partir du 8 juillet, les travaux commenceront sur la portion du périphérique, entre la Porte Maillot et la Porte des Ternes pour installer ce revêtement. Les riverains seront informés par lettre du calendrier précis. Je suis heureuse que ceux-ci soient parmi les premiers à bénéficier de cette nouvelle mesure et je souhaite qu’elle puisse être étendue dans un deuxième temps jusqu’à la Porte de Champerret.

Sous la houlette de l’équipe municipale de Bertrand Delanoë et à travers plusieurs projets plébiscités comme le Tramway, Autolib, Vélib’, le doublement des espaces cyclables, Paris met en priorité la réduction du bruit et de la pollution pour améliorer la qualité de vie de ses habitants.