27 Juin 2013

LA TRANSPARENCE JUSQUE DANS NOS ASSIETTES

Ce matin, lors de d’examen du projet de loi sur la consommation, nous avons adopté un amendement qui va grandement améliorer l’information sur la nature des plats qui nous sont servis dans les restaurants.
En effet, de plus en plus de restaurateurs se contentent de réchauffer des produits déjà cuisinés, surgelés ou sous vide, sans que le client n’ait la possibilité de le savoir. Grâce à cet amendement du gouvernement, les plats réellement préparés par les cuisiniers seront indiqués sur la carte par un logo « Fait maison ».

Cette plus grande transparence permettra aux consommateurs de choisir en connaissance de cause et de valoriser les professionnels qui préparent eux-mêmes leurs plats, avec des produits frais et de saison. Les prix affichés seront ainsi d’avantage justifiés puisque travailler à partir de produits bruts est généralement plus coûteux.

J’ai voté cette avancée avec d’autant plus de conviction que j’avais moi-même attiré l’attention du gouvernement en défendant en Commission un amendement équivalent.

Vous trouverez ci-dessous l’amendement en question et le sous-amendement qui le précise en rendant ce logo obligatoire.

L’amendement

Le sous-amendement