• Généreuse, joyeuse, engagée, militante, socialiste, humble, et si vraie ! Une grande dame 🖤 https://t.co/u78m7f211a      #Pollution #Paris https://t.co/dQ42cOwpfw      RT @fabricearfi: Privilège de la délinquance en col blanc. Même condamné, vous obtenez le soutien du ministre de l'Intérieur — censément pa…      RT @christopheconte: En ce qui me concerne ce sera toujours tout sauf Le Pen. Bonne nuit.      RT @edwyplenel: Affaire «Bismuth»: l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy condamné à trois ans de prison dont un ferme pour co…      @heladaboussi @BenjMathieu Notre arrondissement de ❤️ !      RT @libe: INFO LIBÉ – 🔴 La justice saisie pour fraude au chômage partiel chez Hop, la filiale d'Air France ⤵️ https://t.co/a1ApnW0oBx      RT @lemondefr: Airbnb résiste à la débâcle du secteur touristique : l'entreprise a la conviction que son offre est mieux adaptée que les hô…      RT @ONUinfo: Nous avons assisté sous le prétexte de la pandémie à une prolifération de mesures de sécurité & d’urgence autoritaires visant…      RT @Ccesoir: Race : "On s’est quand même battus pendant des générations pour arrêter d’utiliser ce mot." @CarolineFourest dans #CCeSoir htt…      

8 Oct 2012

LE PROLONGEMENT DE LA LIGNE 14 POUR DESATURER LA LIGNE 13 EST DECLARE D’UTILITE PUBLIQUE

Une nouvelle étape est franchie dans la concrétisation d’un projet très attendu. La préfecture de Seine Saint-Denis, en lien avec les Préfectures de Paris et des Hauts de Seine, a signé, le 4 octobre, l’arrêté de déclaration d’utilité publique du prolongement de la ligne 14, de Saint-Lazare à Mairie de Saint-Ouen.

Ce projet, dont l’objectif est de désengorger la ligne 13, poursuit ainsi son développement sans anicroche. A la suite de l’enquête publique, menée du 16 janvier au 17 février 2012, la commission d’enquête publique publiait, le 26 mars, un rapport exprimant un avis favorable à la déclaration d’utilité publique.
En juillet, le Syndicat des transports d’Ile de France avait déclaré, à l’unanimité, l’intérêt général de ce prolongement. L’arrêté de la préfecture de Seine Saint Denis signe ainsi la fin du processus d’enquête publique et permet au projet de basculer dans une nouvelle phase qui aboutira, enfin, au début des travaux.
A l’heure où la droite émet des doutes sur les projets de transports franciliens, ces projets, eux, avancent. Cette décision est une excellente nouvelle pour les milliers de franciliens qui bénéficieront de ce prolongement dont la prochaine mise en œuvre ne souffre d’aucune ambigüité.