6 Sep 2011

LA PAUVRETÉ AUGMENTE DANS NOTRE PAYS

La dernière étude de l’INSEE dresse un constat accablant, le nombre de pauvres en France est passé de 7,8 à 8,2 millions entre 2008 et 2009. Près de 14 % de la population vit avec moins de 954 euros par mois. La politique économique et sociale de Nicolas Sarkozy n’a fait qu’empirer cette dramatique situation.

En 2009, près de 340 000 Français sont passés sous le seuil de pauvreté tandis que les écarts de revenus se creusaient entre les très riches et les très pauvres. De plus en plus d’artisans, de salariés, de personnes âgées et de jeunes en situation de précarité vivent sous le seuil de pauvreté. Leur quotidien est comment se nourrir, se soigner, payer les dettes du loyer, et combattre l’angoisse du lendemain. Face à cette situation, le gouvernement continue à privilégier les plus riches avec 52 milliards d’euros distribués sous forme de niches fiscales sans aucune efficacité économique au détriment de la solidarité nationale. Cette politique brutale et injuste c’est aussi l’organisation de la casse systématique de la protection sociale et des services publics qui renforce les inégalités. Bruno Le Maire ministre de l’agriculture et chargé d’élaborer le programme de Nicolas Sarkozy pour 2012 propose même de supprimer les allocations chômage pour les cadres !

Il est urgent de changer de politique, de redonner confiance au pays et d’empêcher bien des erreurs d’être commises par manque de lucidité et par voracité du pouvoir.

Une autre politique est possible avec un partage plus juste et plus efficace des richesses, l’investissement sur l’avenir doit être notre priorité. Chacun est concerné plus que jamais.