• RT @lemondefr: Le rapporteur public du Conseil d’Etat s’apprête à proposer une « astreinte de 10 millions d’euros par semestre » à l’encont…      La loi de Pékin taille en pièces le principe « Un pays, deux systèmes » instauré depuis la rétrocession de Hong Kon… https://t.co/HskgKHAH6k      La justice taille un costard à Fillon https://t.co/94T4I3wH9a via @Lesjoursfr      RT @EtienneBaldit: Municipales : la croissance verte https://t.co/bbKX0LuI4V via @libe      @rglucks1 Une vague a submergé... on se calme cher @rglucks1 avec une abstention à 60% comment se réjouir ?      RT @LucieSoullier: Moissac, ville de Justes, passe également à l’extrême droite ce soir. #Municipales2020 (Pour rappel : https://t.co/dTByP…      « le sentiment amer d’un détournement de la démocratie représentative. » Patrick Roger voit juste @lemondefrhttps://t.co/NBLyTtsV6V      RT @CarolineFourest: Quand Europol s’inquiète des "Incels", du terrorisme d’extrême droite et des anti-féministes https://t.co/tgAzlsuNmm      RT @libe: Covid-19 : la situation est-elle sous contrôle ? 8 semaines après le déconfinement, l’amélioration de la situation sanitaire fran…      RT @PJanuel: Parce que beaucoup ont commenté les propos d'Eliane Houlette sans les avoir écoutés, Dalloz a retranscrit l'intégralité de son…      

5 Déc 2007

SONDAGE CSA : 77% DES PARISIENS ONT UNE BONNE OPINION DE B. DELANOE

Communiqué de presse d’Annick LEPETIT,
Porte-parole de Bertrand Delanoë, candidat à la Mairie de Paris

Si Monsieur Lamour se réjouit du sondage CSA qui sera diffusé demain dans Paris Obs, nous aussi.

En effet, 77% des Parisiens ont une bonne opinion de Bertrand Delanoë (+ 9 points par rapport au sondage CSA de janvier 2006) et 73% d’entre eux sont satisfaits de « l’action menée par Bertrand Delanoë en tant que maire de Paris» ( + 13 points par rapport au même sondage de janvier 2006).

En revanche, nous notons l’effondrement de la cote de popularité de Françoise de Panafieu qui a perdu 18 points depuis son entrée en campagne. Dans le sondage CSA de janvier 2006, elle recueillait 62% de bonnes opinions et 24% de mauvaises. Aujourd’hui, elle enregistre 44% de bonnes opinions (-18 points) et 43 % de mauvaises (un différentiel seulement de 1 point !).

Les réactions médiocres de l’UMP traduisent une fébrilité bien compréhensible ; là où Françoise de Panafieu a pris un mois de retard pour annoncer ses vingt chefs de file qu’elle n’a pas tous choisis, Bertrand Delanoë, lui, est capable de rassembler autour de lui des personnalités qu’il va présenter demain, qui représentent, elles, la diversité de Paris.