• De la confiance à la défiance. La France et les vaccins, une histoire qui pique. Via @Lesjoursfr #vaccinationhttps://t.co/ZIiDhciKBK      RT @lobs: « Sofagate » : ces fois où le président de la Commission avait bien le droit à un fauteuil https://t.co/CbkgSNyJ1t https://t.co/Z…      RT @OlivierFalorni: Heureux et fier d’avoir défendu en conférence de presse la #pplfindevie avec des collègues de TOUS les groupes parlemen…      Des voitures thermiques aux vélos à assistance électrique : les bouleversements qui attendent les villes françaises… https://t.co/8eYdaGv5oi      Excellent doc de @marieportolano à voir et à écouter. Grâce à ces témoignages si justes, le harcèlement au quotidie… https://t.co/tPGQOlTmNR      Un porte-conteneurs géant embourbé dans les sables du canal de Suez bloque 12 % du commerce mondial. Via… https://t.co/eGSrWJ49Xz      RT @pthibaut: c'est maintenant officiel. L'autorité sanitaire @rki_de vient de placer (c'était attendu) l'ensemble de la France (outre-mer…      RT @benvtk: A.Navalny, qui se plaint de douleurs et peut à peine tenir assis, a reçu un 1er avertissement en prison, pr s'ê levé 10 min ava…      « L’an dernier, à l’issue d’une enquête interne, France Télévisions a sanctionné plusieurs piliers du service des s… https://t.co/iFUk50xeZ6      Au moins 35 « vaccinodromes » vont être ouverts en France, dans l’espoir de vacciner 30 millions de personnes d’ici… https://t.co/aWoqwCLXoD      

9 Nov 2005

ANNULATION DE LA DISCUSSION PARLEMENTAIRE SUR LES BUDGETS DU LOGEMENTS

Communiqué d’Annick Lepetit, Porte-parole du Parti socialiste, à propos de l’annulation de la discussion parlementaire sur les budgets du logement et de la politique de la Ville

Nous venons d’apprendre que le gouvernement annule la discussion parlementaire sur les budgets du logement et de la politique de la Ville qui devaient avoir lieu cet après-midi.
Il nous prive ainsi d’un débat sur la réalité des moyens qu’il destinait aux quartiers populaires pour les années à venir. Par exemple, une baisse de 11% des crédits destinés à la prévention et au développement social dans les quartiers en politique de la Ville, ainsi qu’une diminution de 6% des crédits alloués au développement économique et à l’insertion professionnelle. Concernant le logement, la réduction des aides à la personne est de 72 millions d’euros. Quant à l’habitat insalubre, les crédits reculent de 16%. Ces chiffres honteux ne sont pas exhaustifs car la liste est trop longue.

En camouflant ses prévisions, le gouvernement montre que décidément il est impossible de lui faire confiance.