• Cette enquête est remarquable. A lire absolument et/ou à voir le doc sur France 2 ce soir à 21h05 #feminicides via… https://t.co/WnTfFDbnvk      RT @AnonymeCitoyen: 🔴🇺🇸 - Les policiers de #Portland mettent un genoux a terre en solidarité avec les manifestants et en hommage à #GeorgeF…      « C’est la première fois que je vois la police cibler la presse activement et intentionnellement avec des balles en… https://t.co/eCtBOYxzIa      RT @killerbeemma: Peaceful protest in Minneapolis. Share this. Post this. It’s not exciting, it’s not shocking, but it is POWERFUL. https:/…      États-Unis : George Floyd ou la terreur d’être noir via ⁦@courrierinter⁩ #USArevolts https://t.co/fD5n4q8npQ      RT @lemondefr: De Minneapolis à Washington, une vague de colère contre le racisme et la violence policière https://t.co/u6N7R583uK      Pour la première fois, Twitter réduit la visibilité d’un tweet présidentiel. Le bras de fer entre Donald Trump et T… https://t.co/yEZaYHpgwa      RT @AFPMakingof: Le photographe Anthony Wallace @AntAFP vient d'être primé pour ses images des manifestations pro-démocratie de Hong Kong.…      RT @fabricearfi: Cette séquence est proprement sidérante.      En effet, « mascarade » qualifie encore mieux le second tour que le premier #Municipales2020 https://t.co/D2Lu7rMfpU      

21 Avr 2003

L’AVENIR DE LA SÉCURITÉ SOCIALE…

Le 21 avril 2003, Annick Lepetit avait interpellé le ministre de la Santé d’alors (Jean-François Matteï) sur les projets du gouvernement concernant la sécurité sociale.

Mme Annick Lepetit souhaite interroger M. le ministre de la santé, de la famille et des personnes handicapées sur l’avenir de la sécurité sociale. En effet, M. Jean-François Chadelat, inspecteur général des affaires sociales, vient de lui remettre son rapport sur la répartition des interventions entre assurances maladie obligatoire et complémentaire. Il propose notamment un système dégressif quant aux dépenses maladie des assurés : les plus démunis ont toujours droit à la CMU, les autres bénéficient d’une prise en charge selon leurs revenus.

Les propositions dudit rapport tendent à renforcer le rôle des mutuelles et des assureurs au détriment de celui de la sécurité sociale. Si celles-ci devaient être retenues, une médecine à deux vitesses verrait le jour. Le démantèlement de notre système solidaire de protection sociale serait alors total. Cette crainte est justifiée au regard de la politique menée par le Gouvernement en matière de protection sociale depuis près d’un an et notamment ses interventions sur la couverture maladie universelle (CMU) et sur l’aide médicale d’Etat (AME). En conséquence, elle lui demande sa véritable position sur cette question primordiale.