05/19/2015

Point presse

2015-05-19 14.15.26Lors du point presse il a été question de la réforme du collège, de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et de la réaction de notre camp aux propos tenus par Marion Maréchal-Le Pen au sujet du procès de Clichy-sous-Bois.

Réforme du Collège

Je voudrais entamer ce point presse pour vous dire que nous entendons les inquiétudes manifestées par les enseignants autour de la réforme du collège.

Ce que nous demandons à la communauté éducative aujourd’hui, c’est de juger cette réforme pour ce qu’elle est : une étape essentielle de la remise à niveau de notre système éducatif ; qui s’inspire de ce qui fonctionne à l’étranger ; qui satisfait des revendications historiques des enseignants et des parents d’élèves :

– des heures d’étude en petit groupe,

– des heures d’accompagnement personnalisé,

– l’apprentissage du travail en équipe et de l’expression orale

De même, je veux répondre sur ce qui inquiète les enseignants. L’autonomie des établissements (20% du temps) : ce n’est pas le tout pouvoir du chef d’établissement mais la possibilité pour les équipes pédagogiques d’adapter leur enseignement à la diversité de leurs élèves. Le croisement des disciplines, ce n’est pas la négation de la spécialité enseignée, c’est au contraire favoriser leur transmission et faciliter leur apprentissage.

Je fais la différence entre ce que disent les professeurs et les parents d’élève, et le grand bond en arrière que propose l’UMP : écrémer les élèves du primaire jusqu’à la fin du bac et faire du collège un tri sélectif, c’est renoncer à l’égalité des chances.

La suppression de la deuxième langue vivante pour tous que la droite propose, c’est le projet d’une école qui tourne le dos à l’avenir des élèves.

Envoyer des élèves dès la 6ème en filière professionnelle, c’est la fin du collège unique, c’est la mise à mort de l’ambition républicaine de donner à chacun la chance d’aller aussi loin qu’il le peut.

La volonté de l’UMP c’est de tailler à la hache dans les effectifs et de faire de l’Education nationale une variable d’ajustement budgétaire.

Bref, pour Bruno Le Maire et l’UMP, le collège c’est moins de matières, moins d’heures, moins de professeurs. Ce que nous propose la droite c’est le collège low cost.

Loi de transition énergétique pour la croissance verte

La loi de transition énergétique sera débattue cette semaine en nouvelle lecture dans l’hémicycle. Le texte qui nous est parvenu du Sénat est un texte rabougri, sans ambition et qui nous révèle l’incapacité de la droite à penser la transition énergétique.

Un véritable travail de sape a été opéré par la droite majoritaire au Sénat. En commission, nous avons rétabli la plupart des dispositions adoptées en première lecture par l’Assemblée.

Pour nous, il s‘agit un texte de première importance qui répond à un enjeu décisif – le réchauffement climatique – et concrétise notre vision d’une société social-écologique. Il instaure le verdissement de nos modes de production, de consommation et de transports. Il représente un progrès social avec la mise en place d’un chèque énergie qui aidera les familles aux ressources modestes à réduire la part de l’énergie dans leurs dépenses. C’est pourquoi, nous serons mobilisés, avec nos alliés écologistes et radicaux, pour défendre ce texte contre la droite.

 Procès Clichy-sous-Bois

Je veux dire l’écoeurement des députés socialistes après les déclarations scandaleuses de Marion Maréchal-Le Pen et de certains autres responsables de droite à propos du jugement des événements de Clichy-sous-Bois.

La responsabilité des politiques c’est de respecter les décisions de justice et pas de susciter la haine.

La responsabilité des politiques c’est de respecter les victimes et leurs familles et pas de les salir.

La responsabilité des politiques, c’est de réconcilier les citoyens et les institutions de la République.

La responsabilité des politiques c’est que dans notre pays, la justice et la police soient considérées comme une protection et pas comme des ennemies y compris pour les jeunes des quartiers.